Entretien d’un vélo : tout savoir le nettoyage des pièces mobiles

L’entretien d’un vélo ne se limite pas juste au nettoyage des pièces principales, même s’il est vrai que laver le cadre, les rayons, les jantes, etc. est à faire le plus souvent que possible. Cependant, pensez à faire entre une à deux fois par mois, un nettoyage en profondeur de toutes les pièces mobiles de votre bécane.

En quoi consiste ce type d’entretien?

Les pièces mobiles d’un vélo comprennent la cassette, la chaîne, l’axe de pédalier et les dérailleurs. Vous avez besoin de les nettoyer en profondeur afin d’éviter que la saleté s’incruste et que l’état de votre vélo ne se dégrade. Pour cela, vous allez devoir désassembler les pièces une par une et les nettoyer séparément. Pour ne perdre aucune pièce, dans ce cas, il est essentiel de choisir un espace bien stable et spacieux pour placer toutes les parties de la pièce que vous prenez en charge. Vous pouvez le faire au sol sur une bâche, ou sur une table bien stable dans votre garage. En dehors des pièces mobiles citées plus haut, vous pouvez aussi enlever tous les éléments du cadre. Cependant, soyez vigilant, car certaines pièces nécessitent des outils spécifiques pour leur traitement et le désassemblage, comme la tourne vis, différents types de clé, etc. Le mieux serait donc, de vous renseigner au préalable dans la notice de votre vélo pour voir les éléments qui ont besoin d’être désassemblés avec des outils spécifiques.

Qu’en est-il des pneus ?

Même si vous nettoyez de façon régulière vos jantes et vos rayons, les pneus ont, eux aussi, besoin d’un entretien, même si ce n’est pas aussi fréquemment que pour les autres éléments mobiles de votre bécane. Ainsi, que ce soit un pneu à chambre air, ou tubeless, les pneus de votre bicyclette ont besoin d’un petit lavage régulier. Pour le faire, vous devez vérifier en premier lieu, la bande de roulement. De cette manière, vous allez pouvoir enlever tous les petits débris qui se sont incrustés et qui peuvent entrainer une crevaison de la roue, dans le futur. Une fois cela effectué, vous devez également vérifier si la pression et le gonflage de vos pneus est dans les normes. Si possible, il est même bon de faire ces vérifications avant chaque sortie en vélo. Et pour ce qui est du regonflage de vos roues, il s’agit d’une habitude que vous devez faire de façon systématique toutes les deux semaines.

Pour parfaire votre lavage, que faut-il savoir ?

Cette étape finale consiste à finaliser l’entretien et le nettoyage de l’ensemble des pièces mobiles de votre vélo. Vous devez pour ce faire, bien lubrifier toutes les pièces dites « roulantes ». Commencez par choisir un bon lubrifiant dans ce cas, c’est-à-dire, une huile de bonne qualité et de marque. Sachez ensuite, que généralement, une seule goutte sur chaque pièce suffit, car si vous en mettez trop, cela va juste accumuler les saletés comme les poussières, etc. Ensuite, entamez votre action par les pivots et la chaine. Pour cela, vérifiez si la quantité de lubrifiant est suffisante, et pour s’en assurer, vous devez juste faire tourner la chaine pour voir si elle est assez lubrifiée et qu’elle ne fait plus aucun bruit. Tout est bon si vous n’entendez plus que le bruit de la chaine tourner sans aucun grincement ou cliquettement. Pour finir, si vous effectuez l’entretien pour la première fois, vous pouvez y passer deux ou trois heures. Mais une fois les bons gestes devenus automatiques, vous n’y passerez même pas une heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *