Les bons gestes à faire en cas d’accident de voiture

Qu’il s’agisse d’un accrochage de voiture ou de dommages corporels, les accidents de circulation engendrent bien souvent du stress et une vague de panique. Alors, qu’est-ce qu’il faut faire si par malheur, vous faites face à cette situation ?

Protéger le périmètre d’accident

Lors d’un accident de voiture, la première chose est de sécuriser le lieu du sinistre, surtout en zone très fréquentée. Ceci est important en attendant l’arrivée des premiers secours. Aussi, il peut y avoir d’autres accrochages de voiture, si la zone d’accident n’est pas délimitée à temps. Pour ce faire, vous devez enfiler le gilet rétro-réfléchissant qui se trouve dans votre coffre, d’allumer les feux de détresse et de positionner le triangle de signalisation à quelques mètres de la zone d’incident.

Contacter les autorités compétentes

S’il y a un accident corporel constaté, vous devez appeler au plus vite les secours sur la ligne 15 ou 18, sans oublier de contacter aussi les forces de l’ordre sur le numéro 17. Par ailleurs, vous devez éviter de déplacer le blessé jusqu’à ce que les secours arrivent, à moins que l’accidenté ne soit en danger de mort. Ceci peut se faire si vous remarquez que le blessé est près d’un incendie ou d’une explosion menaçante.

Faire un constat à l’amiable

C’est un document officiel permettant de déterminer les causes de l’accident et les responsabilités de chacun des conducteurs. Le constat à l’amiable doit être rempli et signé par les deux parties concernées. Il se peut des fois que l’autre conducteur ne soit pas d’accord et refuse de signer. Rempli sur le lieu de l’accident, ce document est à rendre à votre assurance auto au plus tard 5 jours après l’accident de la circulation. Le constat à l’amiable est un élément clé pour pouvoir recevoir une indemnisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *